Comment 100 000 salariés de la grande distribution ont basculé du jour au lendemain en chômage partiel…

Rédigé le 19/11/2020

Confrontées à la fermeture des rayons non essentiels, plusieurs enseignes ont sollicité le dispositif d’activité partielle, sans concertation préalable des organisations syndicales. Les motivations restent floues, d’autant que d’autres alternatives étaient possibles.

Lire la suite